Ma préparation ne peut pas être considérée comme un modèle du genre, mais si je devais en tirer des leçons pour les futurs candidats, voilà ce que je dirai :

Le CNED
Toutes les matières avec 2 devoirs corrigés par matière, pour moi, mon emploi du temps serré serré et ma bourse déjà beaucoup sollicitée, ça m’a parfaitement convenu.
Les devoirs m'ont permis de me confronter à la réalité des épreuves, et puis le fait d'avoir toutes les matières en un seul package, c'est bien.

Rythme de travail
J’ai bossé quand j’ai pu (le soir tard, pendant la sieste des enfants, quelquefois au boulot). J’avais jamais l’impression d’avoir assez de temps pour bosser sérieusement et c’était assez frustrant. Si j’avais dû le repasser, j’aurai pris un jour par semaine rien que pour ça quitte à gagner un peu moins.
J’ai préféré tout bosser en même temps, par toute petite période car je me lasse vite. Mais ça c’est propre à chacun : d’autres peuvent préférer le « 1 matière = 1 jour ou 1 semaine ».
J’ai rendu presque tous les devoirs du CNED pour les écrits, et les retours m’ont permis de valider que j’avais bien compris la forme des épreuves.
Pas contre, je n’ai vraiment pas eu le temps de faire les devoirs pour les oraux.. gros manque de temps à la période où il fallait les rendre. Et puis, à ce moment-là, j’ai préféré me concentrer pour les écrits afin d’avoir une chance d’être admissible et finalement c’était un bon choix.

Entre les écrits et les résultats, j’ai pris connaissance de la forme des épreuves orales et j’ai commencé à regarder l’étendue des choses à voir, mais vraiment tout doux.
Une fois que j’ai su que j'étais admissible, j’ai accéléré bien sûr et je me suis vraiment (re)concentrée. D’ailleurs j’ai presque pas bossé pour ma boîte à cette époque-là. J'ai commencé à m'entrainer sérieusement pour le 1500m (à ne pas faire si tard, j'ai eu 4 semaines en tout et pour tout !!).
J’ai fait les exposés tardivement, voire à la dernière minute, mais j’étais contente de mon travail. Je n’ai eu aucun mal à les apprendre par cœur, comme je venais tout juste de les faire.
Pour l’OP, j’avais le DVD de préparation de l’OP (que je vends si ça intéresse quelqu’un..) et ça m’a bien servi à comprendre l’épreuve et à la dédramatiser.  Pour les connaissances, c’est bien la seule matière que j’ai travaillée régulièrement dans l’année car je trouvais très intéressant d’en savoir plus sur mon futur métier ! J’ai suivi l’actualité grâce au café pédagogique et son expresso.

Supports
Français : CNED exclusivement, bien fait et suffisant j’ai trouvé + annales chez Hatier
Maths : CNED exclusivement + annales chez hatier
HG : Pas accroché avec le CNED, mais ils ont des nouveaux cours cette année. J’ai pris le Foucher qui m’a moyennement plu (mais la matière elle-même me plait moyen). Je chercherai encore si j’avais à recommencer.
Sciences (ma majeure) : Pas accroché avec le CNED, mais ils ont des nouveaux cours cette année. j’avait acheté les bordas écrit par Tavernier, bien parce qu’il y a énormément de cas pratiques pour appliquer la démarche, mais la partie connaissances est moyenne.
Oral Pro : CNED + Hachette, pas trop mal fait, mais surtout lire des trucs qui ont rapport à l’éducation régulièrement et essayer de se faire une opinion sur les questions chaudes : l’autorité, l’évaluation, la violence, l’échec scolaire.
Anglais : J’ai des facilités de ce côté, juste CNED pour les modalités de l’épreuve
Ldj : j’ai lu des livres pour me détendre en faisant une mini fiche à chaque fois + le bouquin de chez Ellipse que j’ai trouvé bien fait, facile à lire, bien quoi..
Eps : le CNED + le Foucher mais aucun des 2 satisfaisant (je n’ai pas du tout accroché sur la matière).

Et aussi beaucoup beaucoup de recherches sur internet.
Et aussi une préparation achetée une misère sur ebay avec des milliers de fichiers. Il m’a fallu beaucoup de temps pour trier tout, mais j’ai trouvé utile de disposer d’autres façons de présenter les choses, ou pour lire plus sur un sujet, ou pour des exercices différents du CNED.

Aussi, j’ai découvert le CRDP trop tard, mais si j’avais su plus tôt, j’aurai emprunté les ouvrages de préparation là-bas et puis de la documentation, des manuels, etc..

J’ai beaucoup travaillé sur l’ordinateur, en faisant des fiches au format word mais je suis loin d’avoir tout fiché. Je n'ai fait "à la main" que les fiches de maths, car je trouvais trop compliqué tous les signes et poser les opérations sous word.

Finalement :
* Faire des fiches qui ne gardent que ce que l'on souhaite retenir
* Par matière, une fiche (pour moi, un fichier word) que tu commences plutôt pendant la période des révisions et que tu complètes au fur et à mesure de ce qui te semble essentiel à savoir. En tout, ça doit faire 4, 5 pages, pas plus. Comme ça, je me disais, au moins j’aurai ça à placer.
* Pour les exos (surtout en maths !), isoler ceux qui posent problème pour les refaire 2 ou 3 jours après, les refaire encore 2 semaines après et isoler les réticents pour la dernière ligne droite.

Et puis surtout, il faut y croire : oui c'est possible en travaillant, et avec des enfants petits et sans faire de stage (enfin, j'aurai bien aimé quand même). Il faut garder espoir et avoir envie !

Bon courage et bonne chance à tous ceux qui le passent cette année !!